Drone

Dans les laboratoires d’Informatique, réseaux et télécommunications (IRT) de l’Université des Montages (UdM), le rêve est en train de se transformer en réalité. Sous l’encadrement de l’ingénieur André Marie Atangana, enseignant de télécommunication à l’UdM et l’accompagnement logistique et scientifique de la diaspora camerounaise en Allemagne, les étudiants de cette filière de l’IRT sont en train de mettre au point un drone, cet avion sans pilote.

Pour s’en convaincre, le Pr Kaptué, Président de l’UdM, a rendu une visite surprise à ces étudiants en plein travaux pratiques dans le laboratoire d’informatique, ce mardi 27 février. Sans se faire prier, ils ont procédé à une séance de démonstration. L’on a en effet été témoin du décollage de cet appareil, mais aux dires des étudiants, il reste seulement à écrire l’algorithme qui permettra de stabiliser cet engin volant en l’air.

Le projet qui a commencé il y a deux ans a pris du retard et le Président de l’institution ne comprend pas pourquoi : « Qu’est-ce qui vous a manqué ? Est-ce les moyens et la volonté ? », s’est-il indigné avant de les rassurer qu’il est prêt à satisfaire leurs besoins pour achever ce projet dont il pense que cela fait du "sur-place" avant de suggérer : « des étudiants peuvent en faire leur projet de fin d’étude ».

Le moins que l’on puisse dire est que le drone relève d’une technologie récente et si l’UdM a pu se permettre de l’introduire dans les travaux pratiques des étudiants en IRT, c’est qu’en réalité elle ne lésine sur aucun moyen pour mettre à jour les connaissances technologiques de ses apprenants. Cela vaut pour cette filière comme pour les autres filières aux métiers d’avenir comme les Energies renouvelables et le génie climatique, les Mathématiques et informatique appliquées à la finance, le Génie biomédical, l’Architecture et urbanisme, Génie mécanique et Génie civil, toutes dispensées à la Faculté des Sciences et de Technologie de l’UdM.

drone

drone

drone

drone