L'Institut d’Etudes Africaines, des Sciences Sociales et de Management est un établissement qui offre trois types de formation, à savoir : une formation diplômante,  une formation transversale ou de service, une formation valorisante ou continue.

Formation diplômante

En formation diplômante, l’Institut offre des enseignements qui conduisent à des licences professionnelles dans les trois filières que sont précisément les Etudes Africaines, les Sciences Sociales et le Management. Des cycles de Master et de Doctorat seront progressivement mis en place. Les filières et options de formation sont ouvertes en fonction de l’attractivité et de la demande.  

Les filières ouvertes ou en voie d’ouverture à l’Institut d’Etudes Africaines, des Sciences Sociales et de Management, et qui sont présentées ci-dessous, ont été pensées pour préparer aux diplômes de Licence et de Master professionnels. Ces filières sont les suivantes :

  1. Etudes africaines

Les programmes sont ici conçus pour former des jeunes à même de s’approprier les cultures, civilisations et littératures d’Afrique et de la diaspora africaine, de même que les langues. Ils seront aptes à créer et promouvoir des industries culturelles une fois leur  licence obtenue. Ils pourront s’investir dans l’animation des activités culturelles, aussi bien en milieu scolaire que  rural et urbain. Cela relève d’une urgente nécessité par ces temps de mondialisation, et où le besoin d’enracinement et de redécouverte du patrimoine culturel africain se fait de plus en plus urgent dans nos sociétés en pleine mutation. Il devient dès lors nécessaire d’outiller les jeunes pour que, munis d’une licence ou d’un master professionnel, ils puissent participer à la refondation culturelle et morale dont le Cameroun en particulier, et les pays africains en général, ont un besoin urgent.

  1. Sciences Sociales,

Dans cette filière, l’UdM entend orienter les formations offertes essentiellement vers la sociologie, l’anthropologie et la psychologie, avec un focus sur la psychologie de la santé et du développement. En effet, au regard des problèmes inhérents à la société moderne et auxquels les jeunes sont confrontés, en famille comme en milieu scolaire et universitaire, et qui sont tout à fait préjudiciables à leur santé tant physique que morale, il devient urgent de doter toutes les institutions de formation, qu’il s’agisse du public ou du privé, de professionnels outillés pour les prendre en charge. C’est précisément à leur formation que l’Institut veut aussi contribuer à travers sa filière des Sciences Sociales.

  1. Management,

S’agissant de la filière Management, certes l’offre en la matière est existante, mais les besoins restent immenses, au regard de l’intensité toujours grandissante des activités dans le domaine. Mais au-delà, l’Institut veut, en la matière, sortir des sentiers battus pour interroger et intégrer les pratiques africaines et montrer en quoi elles peuvent enrichir les acquis de la modernité économique. En d’autres termes il s’agit ici de formations qui prennent en compte les réalités locales dans le domaine. Des produits d’une formation ainsi conçue, et dotés d’une licence professionnelle seront, de toute évidence, fortement compétitifs sur le marché du travail où ce créneau spécifique est encore inexploré.

Formation transversale ou de service

En formation transversale ou de service, Institut propose des unités d’enseignement aux étudiants des autres établissements, disciplines et filières. Il s’agit, non seulement des enseignements de langues et de culture générale, mais aussi d’autres disciplines relatives aux sociétés et civilisations africaines et de la diaspora. En effet, de par la philosophie fondatrice de l'Université des Montagnes, tout étudiant de cette institution, quelle que soit sa filière et le diplôme postulé, doit être crédité, en fin de son parcours universitaire, d'au moins une unité d’enseignement relative aux cultures et civilisations africaines, en plus des unités de langue, devant être sanctionné, à la fin de la première année, par un « Certificat d’anglais ou de français de base » (Foundation English Program / Programme de français de base) .

Formation valorisante ou continue

A travers la formation valorisante, l’Institut entend offrir aux personnes non désireuses d’y postuler un diplôme, et ce à travers  des séminaires, ateliers, colloques et conférences, des opportunités d'ouverture et de ressourcement aux valeurs, savoir et patrimoine des peuples d'Afrique et d'origine africaine. De même l’Institut entend offrir aux professionnels, tous domaines confondus, des modules de formation continue avec des volumes horaires définis  et pouvant déboucher sur des certificats,  dans divers aspects des sciences sociales et de management, voire des études africaines.

En plus de ces formations, l’Institut se donne aussi  la vocation d’un cadre  d'échanges, en développant des partenariats avec d'autres institutions universitaires partageant les mêmes préoccupations, tant au Cameroun qu'en Afrique et dans le reste du monde. Dans ce cadre, l'Institut mettra un accent particulier sur l'accueil d’étudiants et chercheurs, nationaux et étrangers, autour des programmes existants ou montés en partenariat avec leurs institutions d'origine.