VISITE DES JOURNALISTE A L'UDM

La vingtaine de journalistes représentant des médias nationaux et internationaux qui ont séjourné pendant 2 jours à Bangangté, ont pu découvrir la grandeur d’une université aux ambitions futuristes.

Ils étaient directeurs de publication, rédacteurs-en-chefs, grands reporters, journalistes ou simplement cameramen ayant séjourné à l’Université des Montagnes (UdM) les 13 et 14 avril 2017. A leur arrivée, ils étaient accueillis par les responsables de l’Association pour l’Education et le Développement (AED) et de l’UdM, à savoir M. Njomgang Henri, Président de l’AED et le Pr Lazare Kaptué, Président de l’UdM, entourés de tous leurs collaborateurs.

Dans une salle du campus de Banekane aménagée pour la circonstance,  Jeanne Ngogang, dans sa posture de master of ceremony, va présenter le programme des 2 jours de visite : présentation de l’AED/UdM, visite du chantier de construction de 5 bâtiments pédagogiques grâce au prêt concessionnel de l’AFD, des campus de Banekane et de Mfetum, interviews et autres reportages.

Dans son mot de bienvenue aux prestigieux hôtes du jour, Henri Njomgang a rendu hommage à la profession de journaliste : « vous êtes la fenêtre du monde », dira-t-il avant de plonger ses illustres invités dans l’historique de ce projet qui fait couler aujourd’hui tant d’encres et de salives. Pour sa part, le Pr Kaptué qui remercie les chevaliers de la plume et du micro d’avoir « bien voulu nous faire honneur de prendre part, afin d’entendre, de voir, mais surtout découvrir de près pour les répandre ensuite, les vrais réalités de ce temple du savoir dont on nous fait dire que l’écho dépasse les frontières du territoire national », s’est attelé à décliner les spécificités de l’UdM.

VISITE JOURNALISTE UDM

Toucher du doigt les secrets de la réussite

Après ces 2 interventions protocolaires, Jeanne Ngogang, en tant que Vice-Présidente de l’UdM en charge de l’académie, a fait un exposé sur l’historique et les perspectives de l’UdM. Ainsi, les journalistes auront retenu que l’UdM qui a ouvert ses portes en octobre 2000, est aujourd’hui constituée de 3 établissements offrant environ 21 filières de formations. Par ailleurs, ce temple du savoir emploie 310 enseignants dont 80 permanents, 191 vacataires et 39 missionnaires qui ont contribué en 17 ans à la formation des 1571 diplômés soit comme ingénieurs, médecins, dentistes, vétérinaires, techniciens en soins de santé, etc. ; des diplômés qui, selon le tableau d’employabilité mis à jour en 2015 par l’institution, sont professionnellement insérés à 90% sur le marché de l’emploi.

Pour finir, l’oratrice qui a dit un mot sur les partenaires académiques et associatifs de l’UdM, a présenté la modernisation et l’extension du campus de Banekane, la construction d’une cité universitaire, l’extension des Cliniques universitaires des Montagnes (CUM), le renouvellement du parc automobile, etc. comme étant les prochains défis de l’AED/UdM.

Des échanges avec les dignes représentants du "4ème pouvoir" qui posaient des questions parfois impertinentes, on retiendra que l’UdM se porte bien, et pour les en convaincre, le Président Kaptué les  a rassurés sur la capacité de l’AED à rembourser la dette de l’Agence Française de Développement (AFD), et pour preuve, les 600 millions que l’AED doit verser à l’AFD cette année au titre de la 1ère tranche de remboursement de cette dette est déjà disponible.

Pour le reste, les hôtes ont tour à tour visité le chantier de construction de 5 bâtiments pédagogiques qui seront disponibles avant la rentrée académique prochaine, la clinique dentaire, la bibliothèque centrale, les CUM, la chefferie Batoufam, les laboratoires du campus de Mfetom. Comme il était normal de s’y attendre, à chaque étape, les journalistes ont fait des interviews des responsables de l’AED, UdM, des étudiants, etc.

Porte-parole

A la fin de la visite, le vendredi 14 avril, il y a eu une séance de débriefing avec les invités au cours duquel le Président Henri Njomgang a fait une remontée dans l’histoire pour montrer les causes lointaines de la "guéguerre" entre certains membres de l’AED. En réaction à tout ce qui a été dit, Paul Mahel, directeur Afrique centrale de VoxAfrica, parlant au nom de ses confrères, a précisé qu’ils sont journalistes et non communicateurs, c’est-à-dire qu’ils vont s’en tenir à ce qu’ils ont vu et entendu, étant donné qu’à côté des échanges formels, ils ont eu des échanges informels avec le personnel de l’UdM, avertira-t-il.

VISITE JOURNALISTE UDM

Bon à savoir, pour la réussite de cet évènement, tout le bureau exécutif de l’AED conduit par le Président, le SG et le trésorier, ainsi que les responsables de l’UdM à différents niveaux se sont activement déployés pendant des jours à Yaoundé et à Bangangté.  Les représentants, de Mutations, Le Messager, La Nouvelle Expression, The Guardian Poste, Le Jour, Camer.be, l’œil du Sahel, Cameroon Tribune, Cameroon-info.net, VoxAfrica, Vision 4, Equinoxe TV, CRTV Canal 2 International, Africa 24 et Ouest Echo ont apprécié la chaleur de l’accueil et ont souhaité que l’AED/UdM remette ça pour l’année prochaine puisque cette initiative leur a permis de comprendre enfin l’UdM. Ils sont repartis en promettant qu’ils seront les porte-paroles de cette institution universitaire à la renommée allant au-delà des frontières nationales compte tenu de la qualité de sa formation et des diplômes délivrés.