diplome 2018

C’était ce 23 février 2018 à l’esplanade du campus futuriste de Banekane qui a abrité la double cérémonie de remise de diplômes et de prestation de serment des trois dernières promotions de la Faculté des Sciences de la santé (FSS), ainsi que celle de la Faculté des Sciences et de Technologique (FST)

Cette cérémonie était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, Chancelier des Ordres Académiques qu’accompagnait son collègue de la Santé publique, M. André Mama Fouda. Etaient aussi présents, plusieurs autres membres du gouvernement et assimilés à savoir le Ministre Jean Claude Mbwentchou de l’Habitat et du développement urbain, les recteurs des Universités  de Yaoundé 1 et de Dschang,  des gardiens des traditions de l’Ouest, des invités de marque à l’instar du patriarche Fotso Victor, les familles et amis des lauréats,  tous venus rehausser l’éclat de la cérémonie. Les Présidents de l’Association pour l’Education et le Développement (AED) et de l’Université des Montagnes (UdM).

Foire à la parole

Le décor ainsi planté, Pr Jeanne Ngogang, Master of ceremony, déroulera  avec maestria le programme du jour marqué par 3 phases à savoir le temps des discours, la remise des diplômes proprement dite et la prestation de serment des lauréats.

Prenant la parole en premier, le Président de l’AED, Henri Njomgang  a contextualisé l’évènement en rendant un hommage à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite du projet UdM, notamment l’Etat, l’Université de Yaoundé 1, l’Eglise évangélique du Cameroun, l’Agence Française de Développement (AFD), Sa Majesté le Chef supérieur des Bangangté, l’Ambassade des Etats Unis, et la diaspora. A sa suite, le Pr Lazare Kaptué, Président de l’UdM, a élargi le champ des remerciements, et surtout, n’a pas caché sa joie, quant au « taux d’insertion professionnel très satisfaisant des anciens diplômés ».

Dans son allocution, le Pr Maurice Aurélien Sosso, recteur de l’UY 1, tutelle académique de l’UdM, a présenté le partenariat entre les deux institutions, comme un exemple parfait de relation entre le secteur publique et privé avant de conclure que ce partenariat gagnerait à se stabiliser.

Il était 11H58 minutes sur les hautes terres de Banekané lorsque les 257 lauréats des 8ème, 9ème, et 10ème promotions de l’UdM sont devenus officiellement médecins. C’était après avoir levé la main droite, et prononcé le serment d’Hippocrate, sous la houlette du représentant de l’Ordre des médecins du Cameroun. Le rituel s’est poursuivi  avec la prononciation du serment de Bachire et celui de Galien, respectivement pour les 62 Chirurgiens dentaires et les 115 pharmaciens, sous les applaudissements d’une foule enthousiaste composée de parents, amis, enseignants et membres du personnel de l’UdM.

Diplomes

Conseils de sage

Par ailleurs, les 23 diplômés en Médecine vétérinaire et les 78 en Sciences médicosanitaires et Biologie ont eux aussi été célébrés par leurs pairs devant un public très enthousiaste. Enfin, les diplômés des 11ème, 12ème et 13ème promotions des filières technologiques ont été particulièrement honorés par le ministre Mbwentchou qui non seulement leur remis leurs diplômes de ses propres mains mais bien plus, a accepté d’être le parrain de ces lauréats.

En leur souhaitant la bienvenue dans le noble corps des professionnels de la santé, le ministre Mama Fouda n’a pas manqué d’afficher son entière confiance quant à la  qualité de ces produits officiellement mis sur le marché de l’emploi, d’autant plus que les anciens promotionnaires, dont beaucoup sont ses collaborateurs, honorent l’ensemble du corps de la santé.

Brillants de mille feux dans leurs toges, ces récipiendaires ont reçu les conseils des différents orateurs. « Ne soyez jamais indifférent face à la souffrance d’un patient. Le patient est le sujet de votre service et non de votre enrichissement. Le vrai salaire du médecin doit être le sourire du patient au sorti de votre cabinet», a rappelé le représentant de l’ordre des médecins qui renchérit en prévenant ses jeunes collègues qu’ « un médecin n’est pas riche, mais il n’est pas non plus pauvre ». Le ministre de la Santé les a interpelés en ces termes sur l’une des exigences fondamentales de leur métier : « Vous devez toujours vous rendre disponible à servir ».

Pour une brillante carrière

La dernière allocution avant la remise aura été celle du Pr Jacque Fame Ndongo. L’un des temps forts de l’allocution du ministre de l’Enseignement Supérieur, a été l’assurance donnée aux étudiants de l’UdM, de la disponibilité dans les prochaines semaines du très précieux don des ordinateurs PB-HEV du chef de l’Etat aux étudiants camerounais.

Au regard de la synergie observé à cette cérémonie, le moins que l’on puisse dire est que hier, ils étaient des étudiants de l’UdM ; aujourd’hui ils sont des professionnels accomplis. Nous souhaitons à chacun d’entre eux une longue et brillante carrière.