Séminaire de formation en chirurgie endoscopique

A l’initiative de cette conférence qui a vu, le jeudi 24 février 2017, la salle C03 du campus de Mfetom, la participation de nombreux étudiants, un compatriote en la personne du Dr  Pascal TALLA, gynécologue obstétricien, praticien au quotidien de cette nouvelle technique chirurgicale et venant tout droit de la Suisse pour la circonstance.

Le doyen de la Faculté des Sciences de la Santé (FSS), le Pr Robert Leke, qui a introduit le conférencier, a contextualisé la thématique de cette conférence en montrant le caractère innovateur de cette technologie susceptible de révolutionner la médecine dans notre pays. Aussi, la présence de plus de 300 étudiants et enseignants de l’UdM à cette conférence a-t-elle été saluée par les organisateurs de la conférence. 

Cette initiative d’organiser à l’UdM une telle communication scientifique sur un sujet fort évocateur, portant sur une nouvelle technologie qu’est la chirurgie endoscopique, s’inscrit indiscutablement  dans les missions de l’UdM, qui sont entre autres, d’assurer une formation continue non seulement de son personnel mais aussi de sa communauté estudiantine, afin de leur permettre de profiter au maximum des récentes découvertes dans le domaine scientifique et technologique.

Pendant 90 minutes, l’expert du jour, avec images et vidéos à l’appui, a tout d’abord présenté de manière sommaire la chirurgie endoscopique, il a ensuite donné quelques avantages et inconvénients de cette technologie médicale et n’a pas manqué de dire avec insistance pourquoi l’Afrique devrait se l’approprier.

Séminaire chirurgie endoscopique

Technologie révolutionnaire

L’endoscopie chirurgicale est une méthode d’exploration visuelle médicale de l’intérieur d’une cavité inaccessible à l’œil utilisé pour l’intervention chirurgicale. L’instrument utilisé appelé endoscope est composé d’un tube optique muni d’un système d’éclairage. Lorsqu’il est couplé à une caméra vidéo, il peut retransmettre l’image sur un écran. Elle est utilisée dans les interventions aussi variée que l’ablation d’une hypertrophie de la prostate, l’ablation d’un ménisque, d’une tumeur, le traitement de certains cas de stérilité, etc.

Par ailleurs, dans une approche de recherche de soulagement du patient, l’endoscopie chirurgicale évite les incisions de paroi et leurs éventuelles complications (abcès de paroi, désunion de cicatrice). Moins agressive que la chirurgie classique, elle provoque moins de lésions des tissus et se révèle moins gênante pour le malade.

Explorer un partenariat

Cette chirurgie en elle-même ne présente pas d’inconvénients majeurs, en dehors du fait qu’elle nécessite un appareillage important et couteux, un personnel formé, et des chirurgiens entrainés, ce à quoi l’UdM et les CUM vont d’ailleurs s’atteler, selon un engagement pris aussi bien par le conférencier et les responsables de l’institution d’envisager une collaboration dans ce sens.

Au vu du nombre de questions posées à la fin de la présentation, on pourrait affirmer que les participants ont accordé un intérêt particulier à cette conférence, ce sentiment se traduisant par une satisfaction générale sur les visages. Les participants n’ont pas hésité à émettre le vœu de  revoir l’hôte du jour revenir sur le campus, ce à quoi il a répondu par l’affirmative, puisqu’il sera encore au Cameroun en novembre prochain et souhaite associer les étudiants de l’UdM dans les différentes campagnes que son équipe et lui mèneront.

Séminaire chirurgie endoscopique

Séminaire chirurgie endoscopique

Séminaire chirurgie endoscopique

Séminaire chirurgie endoscopique