USA UdM

M. Richard Ewane, est venu ce jeudi 29 juin 2017 rencontrer les étudiants pour leur parler des opportunités de poursuite des études aux Etats-Unis d'Amérique. Comment rechercher une institution? Comment entrer en contact avec un enseignant américain? Comment rédiger une lettre de motivation qui est acceptée aux USA? Quelles sont les opportunités qui existent pour chaque filière de formation?

Tels sont quelques axes majeurs de son intervention avec les cop’s de la Montagnes qui ont répondu massivement présents à l’invitation à participer à cette rencontre d’information. Le sujet avait certainement un grand intérêt pour ces étudiants, d’autant plus que la qualité et la quantité des questions posées au conseiller américain n’ont pas laissé ce prestigieux hôte indifférent. Des échanges interactifs empreints d’une certaine convivialité entre les parties prenantes, nous retenons que le contact avec l’ambassade américaine est une inépuisable opportunité pour nos apprenants qui ont là l’occasion de poursuivre leurs études en spécialisation au pays de l’oncle Sam.

Institution prestigieuse

Au cours de son séjour, il a aussi eu des entretiens avec des hauts responsables de l'UdM, à savoir, le Pr Lazare Kaptué, Président de l’UdM, M. Yomi Moïse, Coordonnateur général, les doyens et vices doyens, les chefs d'unités et de services.
Accueilli à son arrivée par le Président de l'Université, l'hôte du jour n'a pas tari d'éloges pour l'UdM: "Votre institution est l'une des plus précieuses en Afrique et c'est la raison pour laquelle j'ai choisi de m'y rendre parce que je sais que les produits sont très appréciés". Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'UdM doit maintenir la coopération avec l'Ambassade des USA, comme l'a d'ailleurs fortement recommandé le Pr Kaptué.

USA UdM

Ce n’est pas la 1ère fois que l’UdM accueille un responsable américain.  Mme Nitza Sola Rotger, charchée des affaires culturelles de l’Ambassade des USA au Cameroun avait déjà été accueillie à l’UdM le 17 novembre 2016. Avant elle, des étudiants de l’Université de Charleston College avaient déjà visité le chantier de Banekane, les réalisations et les laboratoires de l’institution. A cette occasion, ils avaient primé les meilleurs projets étudiants.  Par ailleurs, cet Ambassade, à travers son service de la documentation, avait organisé une compétition intellectuelle à l’issue de laquelle des étudiants de médecine avaient été primés. A ce tableau, il faut ajouter les prestations académiques de Miss Pegguy Kang qui dispense des cours d’anglais aux étudiants de l’UdM.

Comme on peut le constater, le partenariat entre l’Ambassade des USA et l’UdM se densifie. Reste à souhaiter qu’il se pérennise et se diversifie dans d’autres secteurs.

USA UdM

USA UdM

USA UdM

USA UdM