L’Université des Montagnes devrait connaître de profondes mutations au cours des prochaines années. Des projets de grande envergure sont en cours notamment sur son site définitif de Banekane.

Un important projet de construction des infrastructures définitives se met en place sur le campus de Banekane. Le coût des investissements est estimé à plus de 4,5 milliards de FCFA (soit environ $US8M). L’AED travaille actuellement à réunir le financement nécessaire pour mener à bien ce projet qui permettra notamment de doter l’Université des Montagnes d’un bâtiment administratif, de plusieurs pavillons pédagogiques d’un complexe sportif, d’un hôtel des enseignants, d’un restaurant universitaire d’une capacité de 300 places, d’une cité universitaire de 240 lits. Les Cliniques Universitaires des Montagnes se verront aussi dotées d’un bâtiment polyvalent R+2.


En attendant, l’UdM se déploie aujourd’hui sur trois sites dans la ville de Bangangté.

Le site de Mfetum (2ha) au centre ville de Bangangté a été le premier à accueillir les premiers étudiants de l’UdM. L’espace acquis grâce à un bail avec l’église Evangélique du Cameroun abrite provisoirement les bâtiments administratifs de l’UdM, l’hôtel des enseignants et des blocs pédagogiques (amphis, salle de cours, laboratoires, salle de travaux dirigés, bibliothèque,…).

Le second site est situé au lieu dit Chougo, toujours au centre ville de Bangangté. Il abrite uniquement un bloc pédagogique contenant des salles de cours et un laboratoire).

Le troisième site est celui de Banekane (204 ha) situé à une dizaine de kilomètres du centre ville de Bangangté sur l’axe Bangangté-Yaoundé. Le site va accueillir à terme l’ensemble des infrastructures de l’UdM. A ce jour on y trouve 2 pavillons pédagogiques de R+1 comprenant des amphithéâtres, des salles de cours, des salles de travaux dirigés et des laboratoires. Ce campus abrite également les bâtiments des Cliniques universitaires des Montagnes (CUM).