PARTENARIAT PARME UdM 2018

Une délégation de l’Université de Parme en Italie a séjourné à l’Université des Montagnes pendant 48 heures à l’effet d’explorer des pistes d’une coopération académique et scientifique entre ces deux institutions.

La délégation italienne était composée des Pr Sarli et Franzoli et du Dr Tchana, respectivement doyenne de la Faculté de Médecine, chef de la division coopération de l’Université de Parme et Directeur de l’hôpital universitaire de cette institution universitaire.

A leur arrivée  sur le campus de Banekane ce 26 septembre à 9 heures, ces hôtes de marque ont été accueillis par Pr Jeanne Ngogang, Vice-Présidente de l’UdM, représentant le Président empêché. A ses côtés, le Pr Jean Michel Tekam, Vice-Président chargé de l’Administration, les chefs d'Etablissement et leurs adjoints, le Dr Djuikwo Félicité, chargée de la coopération et du partenariat à l'UdM.

Au programme de leur séjour de deux jours, étaient prévues des séances de travail suivis des échanges avec les responsables de l'UdM, des visites du campus ainsi que des CUM.

Plat de résistance

Après les civilités d'usage, les deux délégations se sont immédiatement mises au travail. C’est en effet par le mot de bienvenue du Pr Ngogang que cette séance a commencé. Elle a d'abord excusé le Président de l'UdM qui, malgré sa très bonne volonté, n’a pu être présent à cette séance de travail. Cette phase protocolaire était aussi l’occasion pour les uns et les autres de faire une présentation des deux institutions partenaires et de rappeler le contexte de la visite.

Le plat de résistance de cette rencontre a été la série d’échanges et de séances de travail entre les deux délégations à l'effet d'explorer les axes de la coopération. Au terme de ces échanges, l'on retient que la coopération entre les deux institutions s'articulera autour de 3 phases : le 1ere phase est celle au cours de laquelle les deux parties devraient travailler sur le retour des étudiants camerounais et italiens au Cameroun. Pour ce projet, le financement est déjà disponible, précisera le Pr Franzoli qui poursuivra en notant que des enseignants de l'Université de Parme en ingénierie et en agrovétérinaire, avec qui il a d’ailleurs eu des entretiens, sont prêts à venir dispenser des cours à l'UdM.

La 2ème phase de cette coopération est relative à la recherche des financements de l'Union Européenne destinées aux bourses de recherche. Quant à la dernière phase, elle consistera à faire un transfert de compétences pour la réalisation des projets concret à l’UdM.

Partenariat gagnant-gagnant

En retour, des étudiants de Parme en Médecine, pharmacie et chirurgie dentaire pourront venir à l'UdM faire leur stage académique. S'agissant des cours en ligne dont le besoin d'accompagnement a été exprimé au cours d’une de ces rencontres par le Pr Marlène Ossondo, notamment concernant le Master de Biologie médicale, la coopération avec Parme est possible, il faudrait simplement la formaliser, promettront les hôtes italiens.

Les autres axes de la coopération qui ont suscité l'intérêt des hôtes, sont ceux de la recherche sur les pathologies négligées et de la culture africaine. A propos de culture, le Pr Ntonfo a présenté l'Institut d’Etudes Africaines, des Sciences Sociales et de Management avec ses missions et ses offres de formation. Cette présentation a fait dire aux hôtes qu'ils souhaitaient voir leurs étudiants venir suivre des cours de culture africaine à l’UdM.

Cette visite qui s'est poursuivie le lendemain 27 septembre avec des échanges, s'est achevée par des séances de travail avec la direction de l'UdM et celle de l'AED. Le moins que l'on puisse dire est que les jalons d’un autre partenariat ainsi posés, la quête de l'excellence dans l'offre qualitative de formation à l'UdM s'en trouvera booster. Il serait alors souhaitable que cette coopération fasse l'objet d'un suivi strict.