PRIX UBORA UdM

Du 1er au 20 septembre 2018, une délégation de l’UdM conduite par le Dr Youssoufa Mohamadou, a séjourné à l’Université de Pise en Italie. Objectifs : assister à trois rencontres scientifiques. Au cours de cette mission, un "Prix spécial pour l’innovation" a été décerné aux étudiants de l’UdM ayant mis sur pied une canne intelligente pour personnes malvoyantes.

 

Le séjour de la délégation de l’UdM en Italie s’est articulé autour de trois temps forts : d’abord, la participation à la première conférence internationale sur l'ingénierie biomédicale pour les technologies médicales en libre accès qui s’est tenue à Pise du 1er au 2 septembre 2018.

Au cours de cette conférence, le Dr Youssoufa a parlé de sa récente visite au Bangladesh au cours de laquelle il avait présenté les recherches menées à l’UdM sur le concentrateur d'oxygène, l'incubateur néonatal et le dispositif de spectroscopie de bioimpédance. Après cette présentation, de nombreux participants ont souhaité nouer une collaboration avec l’UdM. C’est le cas du Canadian Doctor qui s'intéresse au travail de l’UdM sur le stéthoscope et le phonocardiogramme électroniques. Le département d'ingénierie biomédicale de l'Université du Caire a aussi manifesté son vif intérêt pour des échanges avec l’UdM dans les domaines de la recherche et de l'enseignement.

Ambassadeurs de l’UdM

Le déplacement de la délégation udémoise a aussi permis à celle-ci de prendre part à l’école de design qui s’est déroulée du 3 au 7 septembre 2018 dans la même ville. C’est dans ce cadre que l’étudiant Dongmo Tankeu Charlin a présenté  le «bâton de marche intelligent» qu'il a développé avec son camarade, Manfouo Harold. Intéressante, cette présentation a suscité beaucoup d'intérêts et d'admiration aussi bien de la part des participants que des organisateurs. C’est donc à juste titre que ce travail a reçu un «Prix spécial pour l’innovation» décerné par une société indienne de dispositifs médicaux. Remis par le recteur de l'université de Pise, ce prix était d’ailleurs le seul de la rencontre. Rappelons qu’en juin dernier, ce projet avait déjà occupé le 2ème rang mondial sur 126 à la compétition d’UBORA Design 2018, juste après l’Université de Colorado aux USA. Ce qui avait valu à nos étudiants d’être invités en Italie.

Opportunités à saisir

Enfin, la troisième articulation de la mission de la délégation de l’UdM avait consisté à assister à la réunion du Consortium africain d'ingénierie biomédicale (ABEC) dont  l'UdM est le nouveau membre. Par le biais de son programme ABEM soutenu par l’Union Européenne, l’ABEC attribue  des bourses à des étudiants en génie biomédical dans sept universités dont le désormais membre UdM. C’est dire si les étudiants peuvent postuler pour ces bourses.

La prochaine école de design UBORA se tiendra en 2019 en Ouganda et en 2020 au Malawi. L’ABEC a exprimé sa volonté de voir l'UdM organiser l'événement en 2021. L’UdM a là une opportunité à saisir pour l’encadrement de nombreux projets de ses apprenants.

Tags