08 mars 2020 banniere

C’était à l’occasion de la Journée Internationale de la Femme (JIF) du 8 mars dernier. Une journée qui constituait l’apothéose de toute une semaine consacrée à de nombreuses activités visant à valoriser les compétences de l’agent féminin et partant à défendre et promouvoir ses droits dans tous les domaines de la vie sociale.

08 Mars 2020 Dr Noche lycee bilingue

A l’Université des Montagnes, les femmes, encadreurs et étudiantes, ne se sont pas tournées les pouces. Pour faire valoir leurs savoirs et savoirs faire, elles ont organisé une séries d’activités. D’abord, le mercredi 4 mars, conduite par le Dr Christelle Domgnag Noche, chef d’unité sciences clinique à la Faculté des Sciences de la Santé, une délégation des femmes de l’UdM composée du Dr Félicité Djuikwo, Mme Marlyse Chedom, Xavier Awono et Roméo Siéwé, s’est rendue au lycée bilingue de Bangangté pour sensibiliser et exhorter les jeunes filles à s’orienter vers les filières scientifiques après leur Bac. A travers les témoignages de ces ainées académiques, les jeunes lycéennes ont pu comprendre que l’on pouvait être femme et réussir sa trajectoire de femme de sciences et femme ingénieur.

08 mars 2020 Dr DJUIKWO

Dans la même optique, le programme prévoyait une journée de propreté sur le campus de Banekane le jeudi 5 mars tandis que samedi 7 mars, une journée portes ouvertes a été organisée à l’esplanade de la Mairie de Bangangté. Au menu de cette journée, conseils et consultations gratuites en ophtalmologie, en médecine générale, présentation et valorisation du patrimoine culturel de l’ère culturel Bamiléké, exposition vente des produits agricoles et apicoles, fruits des savoirs faires des étudiantes en agronomie et médecine vétérinaire.

08 mars 2020 JPO

Dans cette mouvance, les étudiantes de la filière sciences médicosanitaires et biologie n’étaient pas en reste, elles qui ont organisé des séances de prises des paramètres biologiques des visiteurs et une campagne de don de sang. Quant aux étudiantes des filières d’ingénierie, elles se sont mises à la disposition de tous ceux qui souhaiter avoir des conseils sur l’utilisation de leurs appareils ou faire dépanner gratuitement lesdits appareils.

08 mars JPO-2

Ce samedi, veille de la JIF, les dames ne se sont pas limitées aux activités dans les stands. Elles ont aussi organisé une conférence dans la salle des Actes de la Marie de Bangangté. Animée par deux étudiants diplômés de l’UdM dont Mme Sidjé Tamo Armelle de la Faculté des Sciences et de Technologie, cette conférence qui avait pour thème « ….. », était modérée par Mme Momo Tankeu Christelle, déléguée départementale de la Communication du Ndé. Présences remarquables, celles du Pr Charles Piliîli, Vice-Président chargé de l’Administration générale et Dr Anselme Nzoko, Directeur de cabinet à la Présidence de l’UdM.

08 mars JPO 03

Les débats étaient centrés sur la place et le rôle de la femme dans notre société. Le nombreux public présent a compris apprécié les interventions qui tendaient à rappeler que la femme est la source de la vie humaine parce que c’est elle qui enfante, mais en plus, elle doit aussi doit aussi assurer ses fonctions sociales au rang desquelles, figure le travail professionnel. Aussi, ne devrait-on pas parler d’égalité de sexe puisque la femme n’est pas égale à l’homme, chacun étant unique en son genre, mais plutôt parler d’une égalité d’opportunités. En guise de conclusion, le Vice-Président a partagé son constat, à savoir que la femme camerounaise est mieux valorisée que les femmes d’autres pays et pour cela, chacune d’elle devrait profiter de ce privilège pour faire des réalisations remarquables dans la société.

Photo famille 08 mars 2020

Au total, ces activités, initiative du Service de la qualité vie Etudiante et des œuvres universitaires (SEQOU), auront permis aux femmes udémoises de montrer que loin du "pagne", la société peut compter sur la femme pour l’émergence du Cameroun.